largement

largement [ larʒəmɑ̃ ] adv.
• fin XIIe; de large
1Sur une grande largeur, un large espace. « Elle ouvrit largement les deux battants » (Colette). Col largement ouvert.
2D'une façon considérable, abondamment. Vous aurez largement le temps. Une opinion largement répandue. amplement.
3D'une manière large, non minutieuse. Tableau peint, dessiné largement.
4Sans compter, sans se restreindre. amplement, grandement. Payer qqn largement. grassement. « la nature l'avait largement récompensée » (Sainte-Beuve). Avoir largement de quoi vivre.
5Avec un numéral, une quantité Au moins, au minimum. 1. bien (cf. Au bas mot). Ça vaut largement le double. « Il était largement trois heures » (Aragon).
6De loin, de beaucoup. Être largement battu. Billet largement périmé.
⊗ CONTR. Étroitement, peu.

largement adverbe Sur une grande largeur, sur un grand espace : Fenêtres largement ouvertes. D'une manière considérable, importante : Gagner largement sa vie. De loin : Elle vaut largement son frère. Devant l'expression d'une mesure, d'une valeur, d'une quantité, etc., indique qu'il s'agit d'un minimum : Il est largement midi.largement (synonymes) adverbe Sur une grande largeur, sur un grand espace
Contraires :
- étroitement
D'une manière considérable, importante
Synonymes :
- considérablement
- généreusement

largement
adv.
d1./d D'une manière large.
d2./d (Devant une indication de quantité.) Au moins. Cette valise pèse largement dix kilos.

⇒LARGEMENT, adv.
A. — [Correspond à large I A] Sur une grande étendue; d'une manière déployée. Main largement étalée; corps largement développé; poutre largement dimensionnée. Le roulis des lames longues (...) arrivant l'une par-dessus l'autre comme des inondations successives, accouraient de toute leur vitesse sur cette plage unie où largement elles se développaient sans en finir (FLAUB., Champs et grèves, 1848, p. 386). La persécution des araignées n'(...) était pas organisée. Une belle toile, largement étalée, bien noire, ornée de mouches mortes, faisait la roue sur une des vitres de la fenêtre (HUGO, Misér., t. 2, 1862, p. 683) :
1. ... il s'installa dans son lit (...). Lentement, avec ses jambes, ses bras, il chercha tous les coins de mollesse et de fraîcheur de ce lit si bon, dans ce linge si propre. Il en prit possession largement, totalement. Il s'allongea, il s'étendit, il s'étira, il s'étala.
BENJAMIN, Gaspard, 1915, p. 87.
En partic.
[En parlant d'un mouvement] Il fit un geste de la main, largement, comme pour semer son adieu à travers la foule (R. BAZIN, Blé, 1907, p. 371). J'avisai celui qui me paraissait le plus ouvert et lui tendis largement la main. Mais au lieu d'y poser la sienne comme je m'y attendais, il s'en empara et la porta à ses lèvres (AMBRIÈRE, Gdes vac., 1946, p. 178).
♦ [En parlant d'un vêtement] D'une manière lâche, non ajustée. Il était simplement et largement vêtu. Il portait une sorte de houppelande large, d'une couleur marron, avec des boutons d'acier reluisant (CHAMPFL., Avent. Mlle Mariette, 1853, p. 20). Le sable craquait sous les pieds largement chaussés des deux hommes (R. BAZIN, Blé, 1907, p. 323). Le « Beau Dieu » d'Amigus, largement drapé dans une toge souple, lève un visage si doux qu'il semble en rayonner une lumière tranquille (HOURTICQ, Hist. Art, Fr., 1914, p. 73).
B. — [Correspond à large I B] Au fig.
1. D'une manière abondante; amplement. User de qqc. largement; expliquer, exposer qqc. largement. Le temps et l'espace me manquent pour développer plus largement mes idées, qui ne sont qu'énoncées (BALZAC, Corresp., 1830, p. 474). Ce n'était pas que l'empire le contentât absolument. Il aurait voulu un gouvernement plus largement humain (ZOLA, E. Rougon, 1876, p. 139). La discussion qui se poursuit largement à cette tribune m'enfonce dans la persuasion où je suis depuis longtemps qu'il ne peut pas y avoir d'enseignement neutre (BARRÈS, Cahiers, t. 8, 1910, p. 35).
En partic.
[En parlant de manifestations intellectuelles ou artistiques] Tableaux largement peints. Il s'est mis à dédaigner un peu le style, à écrire beaucoup plus vite, largement et de haut, sans trop se soucier du détail de la phrase (LEMAITRE, Contemp., 1885, p. 269). Ces maîtres de la forme étaient de petits-maîtres et des maîtres pasticheurs, plutôt que de grands écrivains, créateurs de leur style, et peignant largement (ROLLAND, J.-Chr., Foire, 1908, p. 713).
♦ [En parlant du sens d'un mot] D'une manière générale, non stricte. On doit traduire largement les orateurs et les moralistes verbeux, et strictement les poëtes et les écrivains sentencieux : leur nature le veut ainsi (JOUBERT, Pensées, t. 2, 1824, p. 64). L'avocat, ou, plus largement, l'esprit, la profession, les mœurs de l'avocat, sont nos maîtres (THIBAUDET, Réflex. litt., 1938, p. 59).
2. [En parlant d'une action ou d'un résultat concr.] De façon plus que suffisante. User largement du vin; gagner largement sa vie; manger largement; subvenir largement aux besoins de qqn. J'ai l'ordre d'indemniser largement les amis du gouvernement des frais que je puis leur occasionner (STENDHAL, L. Leuwen, t. 3, 1836, p. 143). Il s'était largement muni de fausses clefs, dans l'après-midi, en sorte qu'il entra comme il voulut, et referma la serrure avec soin (BOURGES, Crépusc. dieux, 1884, p. 310). Réglés les fournisseurs et le loyer, il nous restait encore largement de quoi vivre, la pension d'Aimée à sa tante payée régulièrement, bien entendu (CÉLINE, Voyage, 1932, p. 567).
[Avec une indication de quantité] Au moins :
2. Il fallait compter vingt mille francs largement. Là-dessus, Madame Gérard donnait tout au plus directement quinze à dix-huit cents francs, le surplus devant rester fort longtemps sous forme de mémoires à payer.
DURANTY, Malh. H. Gérard, 1860, p. 326.
[Avec une indication de temps] Depuis longtemps. Il était largement trois heures de l'après-midi lorsque Angélique vint place du Marché reprendre ses affaires (ARAGON, Beaux quart., 1936, p. 149).
Prononc. et Orth. : []. Att. ds Ac. dep. 1694. Étymol. et Hist. 1. a) 1176-84 « avec abondance; en grand nombre » (GAUTIER D'ARRAS, Eracle, 1976 ds T.-L.); b) ca 1216 devant une indication numérique « plus de; au moins » largement trois mois (R. DE CLARI, Constantinople, éd. Ph. Lauer, LVII, p. 17); 2. a) fin XIIe s. « avec générosité, libéralité » si vous en donrai largement (Flore et Blancheflor, I, éd. M. Pelan, 1570); b) 1er quart XIIIe s. « avec tolérance » (RECLUS DE MOLLIENS, Charité, 13, 8 ds T.-L.); c) 1370-72 « avec beaucoup d'ouverture d'esprit » (N. ORESME, Ethiques, éd. A. D. Menut, III, 4, p. 183, note 4). Dér. de large adj.; suff. -ment2. Fréq. abs. littér. : 1 160. Fréq. rel. littér. : XIXe s. : a) 752, b) 1 603; XXe s. : a) 1 632, b) 2 450.

largement [laʀʒəmɑ̃] adv.
ÉTYM. Fin XIIe; de large, et -ment.
1 Sur une grande largeur, un large espace. || Fleur largement épanouie (cit. 24). || Tunique largement ouverte, échancrée, décolletée. || Col largement ouvert. || Ouvrir largement la fenêtre (→ 1. Battant, cit. 4). || Communiquer largement, par une large ouverture (→ Chambre, cit. 15). || Couler, s'épancher (cit. 16), déborder largement (→ Expansion, cit. 5). || Largement répandu.
0.1 Lentement, avec ses jambes, ses bras, il chercha tous les coins de mollesse et de fraîcheur de ce lit si bon, dans ce linge si propre. Il en prit possession largement, totalement.
René Benjamin, Gaspard, p. 87, in T. L. F.
2 D'une façon considérable, abondamment. Large, abondamment, amplement, beaucoup, copieusement. || Produits largement utilisés (→ Huile, cit. 6). || Boire et manger largement (→ Entre-temps, cit. 1). || Nourrir trop largement ses chevaux (→ Gonfler, cit. 32).
1 (…) c'est modestie à eux de ne promettre pas encore plus largement.
La Bruyère, les Caractères, IX, 6.
2 Ce n'est pas que la chirurgie lui fît peur; il vous saignait les gens largement comme des chevaux (…)
Flaubert, Mme Bovary, I, IX.
3 D'une manière large (I., 7.), non minutieuse.(Arts). || Peindre, dessiner, composer largement. || Sculpteur qui gâche (cit. 1) largement son plâtre.
(Domaine intellectuel). || Penser largement.
4 D'une manière plus générale, moins restrictive (en parlant du sens d'un mot). || « L'avocat ou plus largement, l'esprit, la profession, les mœurs de l'avocat » (Albert Thibaudet, Réflexions sur la littérature, in T. L. F.).
5 Sans compter, sans se restreindre. || Dépenser, donner largement, sans compter, à pleines mains (→ Aumône, cit. 1; état, cit. 73).Gagner (cit. 3) largement sa vie. Bien. || Il nous reste largement de quoi vivre, plus qu'il n'est nécessaire (→ Fournisseur, cit. 3). || Vivre largement.
3 Mlle de Lespinasse n'était point jolie; mais, par l'esprit, par la grâce, par le don de plaire, la nature l'avait largement récompensée.
Sainte-Beuve, Causeries du lundi, 20 mai 1850.
6 En calculant large. Moins (au). || « Il a largement dix mille livres de rente » (Littré).Depuis longtemps. || Il est largement quatre heures. || Billet, coupon largement périmé (→ Fraude, cit. 8).
4 Il était largement trois heures de l'après-midi lorsque Angélique vint place du Marché reprendre ses affaires.
Aragon, les Beaux Quartiers, I, XXIV.
Sans difficulté. || Il a été largement reçu à l'examen. → Haut la main.
CONTR. Étroitement, peu.

Encyclopédie Universelle. 2012.

Regardez d'autres dictionnaires:

  • largement — Largement, Affatim, Ampliter, Benigne, Large, Liberaliter, Munifice, Opipare. Promettre largement, Prolixe promittere. Donner largement, Elargiri. Qui donne largement, Largitor. Largement et liberalement promettre, Benignissime promittere. C est… …   Thresor de la langue françoyse

  • largement — Largement. adv. Abondamment, autant & plus qu il n en faut. Il a esté payé largement. on l a recompensé largement. on leur donna largement tout ce qu il faloit …   Dictionnaire de l'Académie française

  • largement — (lar je man) adv. D une manière large, abondamment. Il but largement du vin nouveau. •   Dans le champ du public largement il moissonne, CORN. Cinna, XI, 1. •   Mais pour quelque beau compliment, Il en donnait, et largement, SCARR. Virg. VI.… …   Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré

  • LARGEMENT — adv. Abondamment, autant et plus qu il ne faut. Il a été payé largement. On l a récompensé largement. On leur donna largement tout ce qu ils demandaient. Boire largement. Se nourrir largement. Vivre largement. User largement de son pouvoir.  … …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 7eme edition (1835)

  • LARGEMENT — adv. Abondamment, autant et plus qu’il ne faut. Il a été payé largement. On l’a récompensé largement. On leur donna largement tout ce qu’ils demandaient. Vivre largement. User largement de son pouvoir. En termes de Beaux Arts, Peindre, dessiner,… …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 8eme edition (1935)

  • largement — large фр. [лярж] largement [ларжема/н] широко …   Словарь иностранных музыкальных терминов

  • largement — adv., amplement : larzhamê (Albanais) / in (Villards Thônes 028) ; anplamin (028) …   Dictionnaire Français-Savoyard

  • Être bien, largement entamé — ● Être bien, largement entamé ne plus être entier, complet, total : L été est déjà bien entamé …   Encyclopédie Universelle

  • CallAir A — Largement inspiré du Kinner Sportster, le CallAir A est un bi triplace de sport et de tourisme dessiné par Ivan Call. Il se présentait comme un monoplan à aile basse contreventée et train classique fixe, avec cabine fermée. Cet appareil prit… …   Wikipédia en Français

  • Taux de multiprogrammation — Largement répandue depuis la troisième génération d ordinateurs (à partir de 1965), la multiprogrammation est la possibilité offerte par un système d exploitation de faire co exister plusieurs programmes simultanément en mémoire, et de mettre à… …   Wikipédia en Français

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.